26 mai 2020
Voyage en Jordanie - 5 aventures à ne pas manquer

Voyage en Jordanie : 5 aventures à ne pas manquer

La Jordanie est en plein essor pour partir à l’aventure. Mélange d’archéologie profonde, de culture chaleureuse et de terrain riche, si vous souhaitez découvrir l’endroit où la civilisation est née voici 5 idées pour vous évader.

Jordan Bike Trail

Pourquoi faire le Jordan Bike Trail ?

Faire du VTT sur le Jordan Bike Trail (JBT) est un moyen unique de se connecter à la Jordanie. Sur deux roues, vous pouvez interagir avec divers terrains, quartiers, nomades, animaux itinérants, sites historiques et communautés que vous ne verriez pas autrement en véhicule ou à pied. JBT a été lancé en 2017 et est hors des sentiers battus, et vous ne verrez pas beaucoup d’autres voyageurs.

Jordan Bike Trail
Jordan Bike Trail

Un aperçu du Jordan Bike Trail

Le JBT est un itinéraire de 729 km qui commence dans les terres agricoles d’Um Qais au nord. Au sud, le sentier passe par des déserts et se termine à Aqaba, face à la mer Rouge. Il parcourt toute la longueur de la Jordanie du bord nord-est du pays au sud-est.

Cette balade mélange routes pavées et terre battue entre la vallée du Jourdain et le plateau de Mountain Heights.

De Rajif à Delagha vous pouvez traverser le désert pour atteindre Al Humaimah, une escale isolée qui était utilisée par les caravanes de chameaux le long de la route des épices il y a des siècles. 

Le parcours complet prend environ 12 jours pour se terminer en moyenne à 61 km par jour.

Si vous n’apportez pas votre vélo, emmenez vos chaussures, pédales et siège. Apportez également des gants intégraux, lunettes de soleil et toutes les protections nécessaires.

Siq Al-Barid, la petite Petra

Pourquoi vous devez visiter Siq Al Barid ?

Siq Al-Barid (alias « La Petite Petra ») est aussi magique et ancienne que Petra mais moins connue. Avec peu de foule, il est même possible pour vous de flâner dans ces habitations de falaises préhistoriques au coucher du soleil. 

Siq Al-Barid La Petite Petra
Siq Al-Barid La Petite Petra

Vue d’ensemble sur Siq Al-Barid, la petite Petra

La Petite Petra est à environ 10 km au nord de Petra, dans le sud-ouest de la Jordanie. Les deux sites se trouvent sur le plateau de Mountain Heights, une région qui sépare la vallée du Jourdain du désert oriental.

L’exploration semble immédiate : vous entrez dans la Petite Petra via une gorge mince de 350 m de long. Ce havre du désert s’appelle Siq al-Barid, un nom arabe qui signifie « canyon froid » à cause des hauts murs qui empêchent le soleil de le réchauffer.

La Petite Petra était un poste de commerce construit au premier siècle avant J.-C. Le canyon étroit à l’entrée débouche ensuite sur une série d’espaces plus larges. L’ouverture a été utilisée pour héberger et protéger les personnes et les animaux pendant une tempête ou si des bandits étaient là.

De l’autre côté du ravin, les falaises de grès sont partagées en temples, tombes et maisons à plusieurs niveaux le long des grottes naturelles.  Des escaliers sont découpés dans la roche verticale, que vous pouvez monter pour voir les terrasses supérieures.

L’entrée est libre. Mais pensez à prendre de l’argent : il y a un marché à l’entrée où vous pouvez acheter des cadeaux.

Réservez au moins deux à trois heures sur place pour prendre le temps de tout voir.

Portez des chaussures de randonnée qui peuvent vous aider à monter les escaliers en grès et à grimper les rochers à proximité. 

Glamping  dans le Wadi Rum

Pourquoi faire du glamping dans le Wadi Rum ?

La zone protégée de Wadi Rum est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO de 720 km carrés dans le sud de la Jordanie. 

Le camping de luxe à Wadi Rum donne aux voyageurs le temps de contempler les dunes de sable multicolores et les gigantesques flèches de granit. Le glamping centré sur la communauté vous connecte également aux bédouins locaux et à la cuisine jordanienne traditionnelle.

Glamping dans le Wadi Rum
Glamping dans le Wadi Rum

Qu’est ce que le Wadi Rum ?

Le village de Wadi Rum est à environ 110 km au sud de Petra. La limite sud de la réserve atteint presque la frontière nord de l’Arabie saoudite.

Dans un des glamping par exemple, les tentes traditionnelles en poils de chèvre sont parallèles à la base d’une montagne de grès. Tout autour de vous un paysage rouge vibrant à vous couper le souffle.

Au sommet de la montagne, vous pourrez admirer le coucher du soleil, et dévorer un délicieux dîner : le zarb, un plat traditionnel de viande et de légumes cuits lentement sous les braises d’un feu de camp. Puis finir votre journée à se prélasser sur des oreillers sous les étoiles, et déguster un savoureux thé local.

Pour passer une nuit dans un glamping, comptez environ 12 Euros à 720 Euros par nuit (en fonction du confort recherché).

Campez au moins deux nuits dans le Wadi Rum. Si vous le pouvez, combinez le glamping avec une deuxième nuit de camping en arrière-pays avec guide. 

Jebel Um Adaami

Venez découvrir le Jebel Um Adaami

Le point culminant de la Jordanie offre un panorama incomparable des contours et des couleurs de la zone protégée du Wadi Rum. Au sud, vous pouvez voir la légère lueur des montagnes du nord de l’Arabie saoudite. Ce pic se trouve à l’extrême sud de la zone protégée de Wadi Rum.

Vous pourrez découvrir au moins 25 000 gravures rupestres et 20 000 inscriptions qui ornent les parois rocheuses du Wadi Rum. La randonnée est un moyen de découvrir ces joyaux archéologiques.

Jebel Um Adaami
Jebel Um Adaami

Qu’est-ce que le Jebel Um Adaami ?

Tout d’abord, prenez une Jeep, par exemple, pour rouler vers le sud à travers la longue et large vallée de Wadi Saabit. 

Une fois sur place, vous verrez qu’il n’y a pas de début de sentier, de parking ou de signalisation pour indiquer le sentier. Il y a un peu de chemins praticables tout au long de la randonnée. Le parcours est rocheux et zigzaguant tout le long jusqu’au sommet de 1854 km. En tout, vous parcourez environ 430km du fond de la vallée jusqu’au sommet.

Vous avez besoin d’un jour pour atteindre ce sommet. Mais il vaut mieux ajouter une nuit de camping dans l’arrière-pays avec la randonnée : les étoiles sont magnifiques et vous verrez certainement des chameaux en liberté!

Il peut y avoir du vent sur le sommet et sur la route à travers les dunes. Portez des lunettes de soleil et un foulard pour protéger votre peau et vos yeux si nécessaire.

Petra et ses magnifiques sites archéologiques

Pourquoi visiter Petra ?

Petra est l’un des sites archéologiques les plus prolifiques et les plus vastes du monde (264 000 mètres carrés). Ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO est le plus célèbre pour son « Trésor », une tombe de 43 m de haut qui figure dans « Indiana Jones et la dernière croisade ».

Petra est à plus de 100 km au nord de la zone protégée du Wadi Rum, dans le sud-ouest de la Jordanie. La vieille ville est également à environ 55k m au sud du village de Dana, qui est adjacent à la réserve naturelle de Dana.

Petra et ses magnifiques sites archéologiques
Petra et ses magnifiques sites archéologiques

Connaissez-vous Pétra en Jordanie ?

Cette ville aux teintes roses remonte à plus de 2000 ans. À son règne, y résidaient plus de 30000 habitants.

Pour pénétrer dans la cité, vous devrez emprunter le Siq, un puits de plus de 1 km de long, 80 m de haut, qui vous amène au « Trésor » lieu à vous couper le souffle et pour lequel vous vous sentirez minuscule à côté de cette immense façade rose. De plus, vous pourrez découvrir différents tombeaux, obélisques, temples, autels et rues à colonnades. Depuis le Trésor, suivez le sentier principal (5 km) à travers le centre de l’ancienne capitale et montez les marches sinueuses jusqu’à Al-Deir (alias « Le monastère »), un magnifique temple à l’extrémité ouest de Petra.

Passez 2 ou 3 jours sur place plutôt qu’une journée pour avoir le temps de tout contempler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *