12 août 2020
Quelles sont les différentes techniques de chasse sous marine

Quelles sont les différentes techniques de chasse sous marine ?

Lorsqu’on souhaite faire de la chasse sous marine, il est important de maîtriser les différentes techniques de cette pratique.

En effet, cette discipline requiert des approches et des mouvements stratégiques et précis. Nous vous présentons dans cet article, les différentes techniques les plus utilisées pour la chasse sous l’eau.

Les techniques adaptées aux débutants

Si vous êtes un débutant, certaines techniques devraient être plus faciles à réaliser pour vous.

La chasse à l’indienne

Chasse à la volée - Chasse à l'indienne

Encore appelée chasse à la volée, la technique requiert de palmer silencieusement et doucement en tenant votre fusil devant vous. Le fusil et votre regard doivent être tournés dans la même direction pour vous permettre de tirer à n’importe quel moment.

Pour mener à bien votre chasse à l’indienne, vous aurez besoin de bons réflexes et d’une importante réactivité. Les espèces ciblées ici sont assez diversifiées. Il est donc recommandé de se munir d’un fusil mesurant entre 75 cm et 90 cm.

  • L’approche en surface se déroule souvent dans très peu d’eau ou au raz des rochers. Elle se fait sans apnée. Une zone pleine de mousse ou d’algues est idéale pour que le poisson ne vous voie pas arriver. Toutefois, il est important de palmer silencieusement ;
  • Lorsque vous faites une approche au fond, il est préférable d’être discret. Pour cela, rasez votre relief avec les mains plutôt qu’avec des palmes ;
  • Les poissons sont peu méfiants lorsqu’on vient d’en dessous d’eux. Cependant, cette méthode de pêche sous marine est réservée aux chasseurs aguerris puisqu’elle se pratique dans des profondeurs supérieures à 10 m, loin des rochers.

La chasse au trou

Chasse au trou

Elle est praticable le long des digues, des rochers ou dans peu d’eau. Vous aurez besoin d’une bonne visibilité car les cibles ici sont les congres, les rascasses, les poulpes ou les sars. Ce sont des espèces qui apprécient l’ombre.

Un fusil de 50 cm muni d’une flèche de 6,5 mm de diamètre vous garantit une bonne maniabilité et une excellente résistance.

Lors de la chasse au trou, il est conseillé de ne jamais approcher de face. Approchez toujours le trou d’en haut ou de côté et vérifiez l’identité de l’espèce visée afin d’anticiper sa probable réaction. Il est aussi important de ne pas chasser des espèces protégées.

Les techniques avancées

La chasse à l’agachon

La chasse à l’agachon

Cette technique est encore appelée chasse à l’affût. Elle demande de rester posé au fond, immobile. Le relief vous servira de cachette (on peut se cacher derrière des algues ou entre les rochers).

Les espèces ciblées sont assez diversifiées. Il s’agit souvent des loups, des daurades, des sars, etc. Pour choisir une bonne longueur de fusil, vous devrez vous fier à la visibilité de l’eau. Plus l’eau où vous chassez est claire, plus votre arbalète sera longue. Mais généralement, on pratique la chasse à l’agachon avec un fusil de 75 cm au minimum.

Le chasseur pour son approche aura besoin d’une bonne apnée et d’un bon lestage afin de rester bien caché ou collé au fond. La chasse à l’affût demande beaucoup de précision et de contrôle de soi. Par conséquent, cette méthode de pêche sous marine est réservée aux chasseurs expérimentés.

La chasse à la coulée

La chasse à la coulée

Cette technique requiert beaucoup d’entraînement et de l’expérience. C’est une chasse en apnée.

Le chasseur depuis la surface de l’eau, doit repérer sa proie située dans un relief rocheux ou sableux. Il fonce alors silencieusement sur elle en s’assurant d’avoir un canard excellent, une descente rapide, discrète et précise. Le tir également doit être précis pour ne pas rater sa cible.

Pour pratiquer la chasse à la coulée, vous devez donc être à au moins 5 m de profondeur afin que votre proie ne puisse pas vous voir approcher.

Les cibles ici sont les turbots, les soles et les rascasses car ils sont généralement peu craintifs. Pour des raisons de précision, votre fusil doit avoir une longueur d’au moins 1 mètre.

Afin de ne pas vous mettre en danger et de ne pas rater souvent votre cible, il est recommandé de vous entraîner d’abord aux techniques qui conviennent aux débutants. Toutefois, soyez assuré qu’avec la pratique, vous deviendrez un excellent pratiquant de la chasse sous marine.