26 mai 2020
Les races de chiens de rapport pour la chasse

Les races de chiens de rapport pour la chasse

Qu’est-ce qu’un chien de rapport ?

Le chien de rapport, aussi appelé « retriever » est devenu essentiel au chasseur. Il lui permet de récupérer correctement son gibier tout en respectant l’environnement qui l’entoure.

Le travail du chien de rapport consiste à rapporter les oiseaux que le chasseur vient de tuer et ce, dans diverses conditions : au fleuve, au marais, au champ etc. ou dans des milieux inaccessibles par l’homme. Les retrievers ne craignant pas l’eau ils accompagnent souvent les chasseurs à la botte.

Il sera aussi très efficace à la chasse en hautes terres, comme aux faisans, où il devra chasser les oiseaux tout en restant à portée de fusil de son maître et les rapporter par la suite si le chasseur a bien tiré.

Le chien de rapport et ses qualités

La qualité essentielle d’un bon chien de rapport est son désir de rapporter et sa très bonne mémorisation du point de chute de l’oiseau tombé. Il doit aussi utiliser correctement son sens de l’odorat aiguisé. C’est un chien courageux, persévérant et endurant dans les différentes conditions de chasse. Enfin la qualité primordiale d’un excellent chien de rapport est l’obéissance, ce qui va permettre au chien de rester sur place bien sagement dans sa cachette, de ne pas partir sans ordre lorsqu’il entend un coup de feu et qu’il voit un oiseau tomber. C’est grâce à ce travail d’obéissance et de complicité entre le chien et le maître que le chasseur peut retrouver un oiseau que le chien n’a pas vu tomber à l’aide de signaux qui lui auront été appris. Il faudra pour cela, faire suivre au chien un programme d’entraînement strict et structuré.

Comme races principales, on retrouvera le labrador retriever, le golden retriever et le chesapeake bay retriever.

Le labrador retriever

Le labrador retriever est un chien anglais dont les ancêtres ont été ramenés de Terre-Neuve dès 1814. Son ancêtre serait le « Chien de St John », une race plus petite que le terre-neuve.  Le chien de Saint-John aidait les marins-pêcheurs à la recherche de poissons. C’est pour cela que le labrador porte le nom de « retriever » car il rapporte tout.
Le labrador retriever est un chien robuste, calme, courageux, bienveillant qui apprécie d’être éduqué et qui a soif d’apprendre, il est aussi dévoué à ses maîtres.

Il a de nombreuses autres qualités : très bonne mémoire pour retrouver le gibier, flair excellent, facilité d’adaptation, passion pour l’eau, intelligence, très bon sens de l’observation (il repère très facilement l’endroit où le gibier tombe) ce qui en fait un merveilleux chien de chasse.

Le labrador retriever est un excellent chien de chasse très agile, imperturbable, infatigable et tenace dans les conditions les plus difficiles. C’est aussi un chien sportif, endurant et puissant pour nager contre les courants. Il saura franchir les broussailles ou chasser dans les marais, au bois ou en plaine. Il est très calme, sage avant l’envoi et capable d’attendre des heures sans bouger avant que son maître ne lui donne un ordre.

Son épais sous-poil lui permet une bonne résistance aux intempéries mais aussi une bonne imperméabilité comme dans l’eau glacée par exemple.

Sa robe est entièrement jaune (sable), noire ou marron (chocolat).

La femelle pèse entre 28 kg et 33 kg pour une taille au garrot allant de 52 cm à 56 cm et le mâle pèse entre 30 kg et 35 kg pour une taille allant de 54 cm à 61 cm.

Le labrador retriever - Chien de rapport
Le labrador retriever – Chien de rapport

Le golden retriever

Le golden retriever serait né à la fin du 19eme siècle de la passion d’un homme qui aurait acquis un chiot retriever jaune issu d’une race à ce jour disparue. Quatre chiots jaunes sont nés de ce chien et d’une chienne de race également disparue. Par la suite, la race a été amélioré afin de « concevoir » un chien parfaitement en harmonie avec un chasseur : fidèle, intelligent, capable de rester au pied du chasseur, allant chercher et rapporter le gibier blessé ou mort à l’ordre, et pouvant travailler toute une journée sur des terrains et dans des conditions climatiques difficiles.

Le golden retriever cherche et rapporte le gibier tiré après qu’il ait été levé par les chiens d’arrêt. Il aime exercer dans l’eau, environnement dans lequel il évolue avec plaisir et dextérité. Il possède des qualités remarquables : une forte capacité à mobiliser son attention, une excellente mémoire, de l’endurance, un flair puissant, un très bon sens de l’observation, un calme et une maîtrise de soi pour n’aller chercher qu’à l’ordre. Le golden retriever ne perdra pas le gibier, il ira chercher l’oiseau sur des ronciers ou n’hésitera pas à plonger pour rattraper un canard tiré qui s’échappe. C’est un chien très gentil qui comprend rapidement ce qu’on lui demande et qui aime faire plaisir à son maître et le satisfaire. C’est un chien harmonieux, bien proportionné, puissant, intelligent et naturellement doué pour le travail. Ses allures sont énergiques avec beaucoup d’impulsion. Il a un sous poil épais et imperméable ce qui lui permet de résister aux intempéries, mais attention aux températures glaciales.

Le golden retriever a besoin d’une très bonne éducation dès son plus jeune âge afin qu’il exprime toute son intelligence et qu’il acquiert un bon équilibre émotionnel. Son cerveau sera en plein développement. Il faudra être patient et faire preuve de tact car son caractère têtu et indépendant pourrait remonter à la surface s’il se sent obligé de faire quelque chose qu’il n’a pas envie. Il faudra privilégier une éducation positive.

Les nuances de ses poils vont du blanc crème au doré foncé.

La femelle golden retriever pèse entre 24 et 28 kg pour une taille au garrot allant de 51 à 56 cm, et le mâle pèse entre 28 et 32 kg pour une taille au garrot comprise entre 56 et 61 cm.

Le golden retriever - Chien de rapport
Le golden retriever – Chien de rapport

Le chesapeake bay retriever 

A l’origine du chesapeake bay retriever ou « chessy », on trouve deux terre-neuve, plus petits que le terre-neuve actuel. Cette race chassait le gibier d’eau et rapportait les épaves des naufrages dans les fleuves ou mers des côtes de Terre Neuve.
Par la suite, les qualités remarquables de ce retriever furent sélectionnées et développées pour les besoins spécifiques des chasseurs.

Le chesapeake bay retriever adore l’eau mais est aussi très à l’aise sur terre, il sera donc un chien rapporteur de grande qualité. Il est le chien le plus trapu, le plus robuste, le plus courageux et le plus grand de tous les retrievers. Il peut donc travailler longtemps et durement dans n’importe quelles conditions. Son sous poil épais lui permet de travailler dans des conditions météorologiques les plus rudes et glaciales, de plus il ne gèle pas aisément et ne retient que très peu l’eau. Il a des pieds de lièvre qui lui permettent de creuser son chemin et de grimper facilement des berges boueuses et abruptes. Grâce à son arrière-train musclé, il peut travailler dans la boue bien profonde des marais et saura nager contre les vents et courants violents de l’hiver.

Le chesapeake bay retriever a bon caractère : éveillé, joyeux, calme, s’adaptant aux circonstances. C’est un chien très endurant, polyvalent, efficace, très intelligent et aimant travailler. Il est d’une loyauté sans pareil envers son maître et a un grand instinct de protection. C’est un chien téméraire, sachant prendre des initiatives sur le terrain.

Il est facile à éduquer, mais il faudra travailler le rappel pour éviter qu’il ne coure après toutes les proies.

La couleur de son poil est la plus proche possible du milieu où il vit dans des nuances brunes. Il mesure entre 58 et 66 cm au garrot pour le mâle avec un poids allant de 29 à 36 kg ; une taille au garrot comprise entre 53 et 61 cm pour la femelle
avec un poids allant de 25 à 32 kg.

Le chesapeake bay retriever - Chien de rapport
Le chesapeake bay retriever – Chien de rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *