6 septembre 2020
Les différents fusils de chasse

Les différents fusils de chasse

Le fusil est l’arme de chasse la plus populaire. Sa grande efficacité contre les petites cibles, en mouvement rapide et à courte distance, en fait le choix idéal pour chasser la volaille et le petit gibier.

Mais encore faut-il savoir quel fusil de chasse choisir parmi les différents modèles disponibles sur le marché. Petit tour d’horizon.

Fusil ou carabine de chasse, quelles différences ?

Avant de se pencher sur la typologie des fusils de chasse, commençons déjà par faire la différence entre cette arme de chasse et une autre avec laquelle il est souvent confondu : la carabine.

Bien qu’elles soient proches, plusieurs éléments distinguent assez clairement ces deux armes :

  • Le canon : celui du fusil est toujours long, tandis qu’une carabine peut être dotée d’un canon court ou long, selon le modèle ;
  • L’«âme » : ce terme désigne l’intérieur du canon d’une arme à feu. Sur un fusil, l’âme est généralement lisse. A l’opposé, l’âme d’une carabine est toujours marquée par des rainures hélicoïdales ;
  • Les projectiles : les projectiles tirés avec un fusil sont essentiellement des cartouches contenant des plombs. Avec une carabine de chasse, ce sont plutôt des munitions à projectile unique qui sont tirées.

Fusil à un coup et fusil à deux coups

Abordons maintenant la typologie des fusils de chasse. Pour commencer, il est important de distinguer les fusils à un coup de ceux à deux coups. Ce qui est assez simple, puisque tout est dans le nom.

En effet, le premier ne permet de tirer qu’une cartouche à la fois et impose donc à son utilisateur de recharger après chaque tir. Quant au second, il propulse simultanément deux projectiles, un de chaque canon.

Fusils superposés et fusils juxtaposés

Dans la catégorie des fusils à double canon, il existe deux grandes familles : les fusils de chasse juxtaposés et les fusils de chasse superposés.

Les fusils juxtaposés sont dotés de deux canons, montés l’un à côté de l’autre, à l’horizontal. Quant aux fusils superposés, leurs canons sont montés l’un au-dessus de l’autre. Il faut cependant noter que ces configurations n’influent pas sur les performances de ces armes. Elles se valent donc toutes les deux ; le chasseur étant libre de choisir selon sa préférence et en fonction de son usage.

Pour la sécurité de l’utilisateur, ces deux types de fusils sont équipés d’un mécanisme permettant de rabattre le canon et la crosse. Il est ainsi possible de charger ou décharger rapidement l’arme, mais aussi d’éviter les tirs accidentels.

Le fusil à pompe de chasse

Réputé pour sa fiabilité, le fusil à pompe de chasse est équipé d’un espace tubulaire qui peut accueillir simultanément trois, quatre ou cinq cartouches qui sont logées de façon à ne pas se toucher.

Un système de pompe actionnable avec un mouvement de va-et-vient permet de recharger le fusil et d’éjecter, par la même occasion, la cartouche usagée.

Le fusil de chasse semi-automatique

Finissons avec le fusil de chasse semi-automatique, dont le fonctionnement est assez simple : après chaque coup tiré, il se recharge automatiquement. Deux différents types de systèmes peuvent permettre ce réarmement :

  • La culasse à inertie : ce mécanisme simplifié permet de disposer de fusils légers, faciles à démonter et à nettoyer ;
  • L’emprunt de gaz : plus lourds, les fusils semi-automatiques à emprunt de gaz offrent une bonne absorption du recul et sont donc plus agréables pour les tirs.