10 octobre 2020
La pêche est en détresse face à la pollution des eaux françaises

La pêche est en détresse face à la pollution des eaux françaises

Loisir et sport préféré des français depuis de nombreuses années, la pêche est en danger face à la pollution. De nombreuses entreprises de la plus grande à la plus petite ont rejeté des produits « toxiques » dans les cours d’eau français entraînant une baisse significative voir l’éradication de la faune et de la flore. Avec les années les autorités compétentes ont pris conscience de l’ampleur de la catastrophe qui à terme peut s’avérer inaltérable.

Pourquoi faire des analyses régulières des eaux de nos rivières ?

Les sources d’eau naturelles (nappes souterraines, cours d’eau, lacs, etc.) représentent une ressource précieuse dont l’usage doit être sécurisé et contrôlé de façon récurrente.

L’analyse environnementale de l’eau permet de déterminer la qualité des eaux souterraines et des cours d’eau ainsi que les conséquences de certains types d’activités telles que l’industrie et les centrales électriques par exemple.

Maillon essentiel pour la pérennité de nos cours d’eau, les laboratoires d’analyse de qualité de l’eau basent leurs résultats sur plusieurs échantillons prélevés en amont et en aval de la rivière. Ensuite le laboratoire d’analyse de l’eau effectue diverses analyses et renseigne ses clients sur les paramètres de l’eau étudiée (sa constitution et les risques éventuels). Ces paramètres sont en général physico-chimiques et biologiques.

Qu’est-ce qu’une analyse environnementale de l’eau ?

L’analyse environnementale de l’eau pour les industriels permet de réaliser une étude approfondie de l’impact de l’activité humaine, comme les activités industrielles ou agricoles, sur les ressources naturelles d’eau. Cette analyse spécifique de l’eau permet d’observer les effets et externalités directs ainsi qu’indirects sur l’environnement et sont scrupuleusement examinés dans le cadre de cette analyse.

Effectuer une analyse environnementale de l’eau de façon régulière permet de déceler une éventuelle contamination biologique de l’eau. Pour affirmer que l’eau est polluée, les laboratoires observent au microscope la présence de plusieurs éléments tels que les algues, les virus, les différentes bactéries, les micro-organismes, les vers parasites, les germes et autres pathogènes.

L’analyse environnementale de l’eau est-elle obligatoire ?

La loi actuelle impose aux entreprises de mettre en place une surveillance très rude sur les différents types d’eaux sur lesquels elles peuvent avoir une influence via leur activité professionnelle. Chaque type d’eau utilisée ou rejetée dans la nature doit être analysée via la souscription d’une prestation d’analyse environnementale de l’eau adaptée en termes de prélèvements et d’analyses.

En ce qui concerne la réglementation pour les particuliers, celle-ci n’est pas moins rigoureuse que pour les professionnels. Depuis 2009, les particuliers qui utilisent ou souhaitent utiliser un puits ou un forage permettant de prélever de l’eau souterraine pour une utilisation domestique doivent obligatoirement déclarer l’ouvrage ou le projet auprès de la mairie de leur commune. Le Code de l’environnement définit le champ d’application de l’usage domestique des eaux prélevées comme des prélèvements et des rejets destinés exclusivement à la satisfaction des besoins des propriétaires ou des locataires des installations et de ceux des personnes résidant dans leur foyer et ceci, dans la limite des quantités d’eau nécessaires à l’alimentation, aux soins d’hygiène ainsi qu’au lavage et aux productions végétales ou animales réservées à la consommation familiale, ce qui est évalué à une quantité inférieure ou égale à 1000 m3 d’eau par an.

Que faire si l’on constate une pollution ?

Si vous observez une pollution quelconque d’un cours d’eau, vous devez prévenir au plus vite :

  • L’AFB (Agence Française pour la Biodiversité)
  • L’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) :
  • La Gendarmerie : 17
  • Le Président de l’AAPPMA locale
  • La Fédération pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques de votre département
  • La Mairie

Lors du constat il vous sera demandé les éléments suivants :

  • Le lieu des faits.
  • L’origine de la pollution (si connue).
  • Ses conséquences visibles (mortalité piscicole, …)

Les risques majeurs pour l’environnement

Les risques pour l’environnement sont très importants et peuvent très vite évoluer de façon exponentielle si cela n’est pas traité dans les temps. L’espérance de la faune et la flore peuvent très vite décliner voire disparaître dans le pire des cas.

En effet, si un affluent est pollué au niveau local cela peut très vite basculer sur du national et de l’international. Tous les petits affluents se jettent dans les rivières qui ensuite se déversent dans les fleuves pour finir dans les océans.

In fine, le problème nous reviendra toujours en boomerang car nous ne pouvons coexister sans la faune et la flore que celle-ci soit locale ou mondiale. Il y a une chose importante à prendre en considération c’est que sans mère nature nous ne pourrons plus vivre. Si nos eaux, notre nourriture, notre environnement deviennent nocifs, l’espèce humaine est vouée à terme à disparaître.