Conseils pour chasser le pigeon et la tourterelle en Argentine

Conseils pour chasser le pigeon et la tourterelle en Argentine

L’Argentine est considérée comme l’une des meilleures destinations au monde pour les voyages de chasse. Le pays présente une variété assez importante de gibiers chassables. C’est le cas notamment du pigeon et de la tourterelle. À ce propos, vous trouverez ci-dessous les conseils essentiels à savoir pour chasser le pigeon et la tourterelle en Argentine.

 Où et quand chasser le pigeon et la tourterelle en Argentine ?

Le pays des gauchos possède différentes zones vous permettant de faire la chasse au pigeon et à la tourterelle. Cependant, la province de Cordoba est considérée comme la meilleure. En particulier sa partie est. À remarquer que toute la région est excellente pour une visite touristique. Pour bien profiter de votre passage, il vous est alors recommandé d’opter pour un voyage sur mesure en Argentine permettant de découvrir la province de Cordoba.

Cordoba est la deuxième plus importante province du pays. En Argentine, c’est là que l’activité agricole est la plus développée. Ainsi, c’est cette région qui offre le plus de céréales à manger aux pigeons et aux tourterelles. Ce qui explique la présence en abondance de ces oiseaux dans cette partie du pays. Ils sont d’ailleurs classés nuisibles, et vous pouvez les chasser tout au long de l’année.

Choix des armes et des cartouches

Il est important de bien choisir le calibre de votre fusil de chasse. Pour ces volatiles, il vous est conseillé d’opter pour le calibre 20 chargé avec 7/8 oz (24 g ou 25 g), ou bien le calibre 28 avec une charge de 3/4 oz (21 g ou 22 g). Bon nombre de chasseurs viennent avec leurs fusils de chasse de calibre 12 pour chasser les pigeons. Mais ils finissent très souvent par avoir mal à l’épaule, ce qui risque probablement de diminuer l’opportunité de profiter pleinement de cette expérience.

En ce qui concerne les systèmes utilisés, vous avez le choix entre le fusil à pompe ou le fusil semi-automatique. Les fusils semi-automatiques constituent la meilleure option, puisqu’ils ont moins d’effet de recul et vous pouvez y mettre 4 cartouches en même temps. Cela constitue un avantage, si vous considérez le déplacement erratique de ces oiseaux lorsqu’ils volent et que vous leur tirez dessus. Pour ce qui est des numéros de plomb, privilégiez le numéro 8 lorsqu’il n’y a pas de vent, et les numéros 7 et 71/2 pour les jours venteux.

Les habits ainsi que les accessoires indispensables

Vous n’avez pas besoin de porter un camouflage pour chasser le pigeon et la tourterelle en Argentine. Mais si vous avez la possibilité de le faire, le port d’habits traditionnels de chasse aux oiseaux migrateurs va sans doute ajouter à votre efficacité. En particulier si vous mettez un 100 % camouflage ainsi qu’une cagoule. Cela dit, en matière d’habits, le plus important est de privilégier le confort. Des couleurs brunes ou kaki peuvent faire l’affaire si vous n’avez pas de camouflage à proprement parler.

Vous aurez aussi besoin d’un sac à dos. Vous y mettrez notamment un couteau, un kit de nettoyage pour les armes, une lampe de poche (si vous chassez de nuit), ainsi qu’une crème solaire. Les moustiques ne constituent généralement pas un problème. Toutefois, si vous venez en Argentine pendant les saisons les plus chaudes, vous aurez certainement besoin d’un antimoustique. Apportez également des bouchons d’oreille, des gants, un chapeau et un amortisseur de recul. N’oubliez pas non plus de vous chausser d’une bonne paire de chaussures de marche étanche. En outre, il est à noter que si vous organisez votre chasse avec une agence, certains de ces accessoires seront fournis par cette dernière. C’est aussi elle qui se chargera de vous fournir votre licence de chasse et d’importation d’armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *