12 août 2020
Comment pêcher le thon en Méditerranée

Comment pêcher le thon en Méditerranée ?

La pêche au thon est une pratique sportive. En effet, le combat avec ces mastodontes demande de nombreux efforts, mais il suffit d’une seule fois pour devenir accro à cette activité!

Je vous glisse quelques conseils pour réussir votre pêche au thon.

Une pêche réglementée

Avant toute chose, notez que la pêche au thon rouge est très réglementée. Pour pêcher en toute légalité, vous devez donc être accompagné d’un guide de pêche, ou bien être adhérent d’un club dédié à cette activité.

La pêche au broumé

La pêche au broumé consiste à attirer le thon avec de la nourriture. En général, on utilise de la sardine, jetée à intervalles de 10 à 20 secondes. Le thon va alors suivre les appâts jusqu’au bateau.

Des cannes spécifiques

En général, on utilise quatre cannes pour la pêche au thon. Chacune d’entre elle est plongée à une profondeur différente, en partant de la plus profonde, située à une distance éloignée du bateau, jusqu’à la moindre profonde.

Les cannes s’échelonnent alors sur des profondeurs de 20 à 50 mètres environ.

La pêche en stand up

Pour ce type de pêche, il est nécessaire de s’orienter vers des cannes courtes, c’est à dire, de moins de 2m.

Pour le moulinet, orientez-vous vers un modèle de taille réduite, afin que l’ensemble ne pèse pas trop lourd, ce qui peut être difficile à supporter pour le pêcheur. Les combats pouvant durer plusieurs minutes, un matériel encombrant risque de vous gâcher le moment.

Le siège de combat

Le siège de combat permet de pêcher de gros poissons sans s’épuiser et de façon plus sécurisée. Les thons peuvent dépasser les 100kg, une protection est donc nécessaire. De plus, ces poissons disposent d’une très grande force. C’est à la fois ce qui rend le combat intéressant, mais aussi ce qui le complique.

Siège de combat pour la pêche au gros
Siège de combat pour la pêche au gros

Avec cette technique de pêche, on utilise des cannes plus longues. Comptez une longueur supérieure à 2m, et d’une puissance de 130lbs.

Le moulinet, lui, doit disposer d’une réserve suffisante et d’un frein efficace.

Le spinning

Le spinning est de plus en plus courant dans le cadre de la pêche au thon. Cette technique cumule la légèreté du matériel et la possibilité de pêcher sans faire d’efforts. C’est une méthode appréciée des débutants.

Il vous faudra néanmoins un moulinet au frein très puissant et une canne légère mais résistante.

Le baudrier pour la pêche au thon

Le baudrier est un harnais dans lequel on peut insérer le talon de la canne.

Baudrier pêche au thon

Si vous comptez pêcher ces poissons sans siège de combat, un baudrier est plus que nécessaire. Il s’agit même d’un accessoire indispensable. N’oubliez pas qu’un thon lancé à pleine vitesse peut dépasser les 80km/h.